Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Premiers pollens… Premières allergies !

Premiers pollens… Premières allergies !

Retour
Missing

Éternuements, larmoiements, yeux rouges et démangeaisons, écoulement nasal… la rhinite allergique touche de plus en plus de personnes… En cause, les pollens bien sûr, mais aussi la pollution et les prédispositions familiales éventuelles… car nous ne sommes pas tous égaux devant les pollens…!

L’allergie aux pollens s’accompagne fréquemment de grande fatigue gênant la vie quotidienne des allergiques dans leur profession ou dans leur vie familiale.
De plus, près d’un allergique sur deux présente des épisodes de toux, d’essoufflement, de sifflements, symptômes caractéristiques de l’asthme qui nécessite un traitement adapté!

L’intensité de la pollinisation varie d’une année à l’autre en fonction de la météo et de la région. Les conditions climatiques sont déterminantes!

Mais ces dernières années, le développement des rhinites polliniques a progressé considérablement en raison de la progression de la pollution chimique. La pollution aggrave la toxicité des pollens en fragilisant la surface des grains et en permettant la sortie des protéines allergisantes. Les polluants sont également des facteurs irritants qui provoquent une augmentation de l’hyperréactivité bronchique, nasale ou oculaire.

La grande saison  » des pollens  » correspond à la pollinisation des graminées, qu’on appelle le classique  "rhume des foins".
Elle survient, selon les années, dès la mi avril à la mi mai environ en ville et se prolonge environ deux mois. Notez que les graminées pollinisent plus tardivement à la montagne (juillet voire août!). Un patient allergique aux pollens de graminées sera donc gêné en ville en mai et juin mais devra éviter les vacances à la montagne au mois de juillet…

N’attendez pas pour consulter : l’allergie aux pollens nécessite un diagnostic rapide et un traitement spécifique adapté à chaque patient. Les traitements proposés sont de type symptômatiques de façon à améliorer la qualité de vie et le confort quotidien du patient… mais si vous vous y prenez à temps, il existe plusieurs traitements désensibilisants. Demandez conseil à votre médecin!


Article réalisé par Pharmacie du Verseau
Voir plus d'articles

Contactez-nous